Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par l’Agence Cactus et transmises à Centre-Alsace Habitat pour une prise de contact.

Elles sont conservées en base de données sur un serveur web pendant 2 ans.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant le responsable du traitement des données à cette adresse : cah@centrealsacehabitat.coop.

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles, vous pouvez consulter notre déclaration de confidentialité.

Abandon de l’usage de produits phytosanitaires

Pour protéger votre santé et l’environnement, Centre-Alsace Habitat s’engage avec les entreprises d’entretien des espaces verts à abandonner l’usage de produits phytosanitaires pour l’entretien de l’ensemble de son patrimoine.

Les enjeux sont importants car il s’agit de préserver notre santé, de protéger les ressources en eau et la biodiversité, et d’éviter la dégradation de la nappe phréatique. En bref, d’améliorer notre qualité de vie !

L’abandon des pesticides se traduit par l’apprentissage de nouvelles techniques de jardinage, plus naturelles et plus gourmandes en temps.

Vous aussi, vous pouvez agir !

Si vous jardinez sur votre balcon, votre terrasse ou dans votre jardin, apprenez à faire pousser et à soigner vos plantes de façon totalement naturelle.

Vous pouvez appliquer quelques techniques simples à mettre en œuvre dans votre jardin, comme par exemple :

• verser l’eau de cuisson bouillante sur les plantes indésirables des allées
• utiliser binette, sarcloir ou couteau pour arracher les indésirables jusqu’à la racine
• pailler les surfaces désherbées avec écorces, paille…
• faire votre propre compost
• préférer les plantes locales
• attirer les butineurs
• fabriquer votre propre anti-limace avec de la bière et de la cendre

Pour vous débarrasser de vos anciennes boites entamées de pesticides et d’engrais chimique, vous pouvez les déposer dans les lieux de collecte spéciaux prévus dans les déchèteries. Ces produits dangereux ne doivent en aucun cas être rejetés dans la nature, dans l’évier ou dans les poubelles de déchets ménagers.